35. Equateur 1 - Iles Galapagos

Equateur 1

(Iles Galápagos)

14equateur.jpg

15galapagos.jpg







galapagos1.jpg

Par où commencer le récit, lorsque les jours sont aussi riches que ce que nous avons vécu cette dernière semaine? Peut-être en parlant de la météo... Nous n'avons effectivement pas eu beaucoup de chance avec elle lors de nos diverses excursions dans les highlands. A chaque fois que nous avons quitté le bord de l'océan, sur les trois îles visitées (dans l'ordre: Isabella, Santa Cruz puis San Cristobal), nous avons rencontré la pluie et le brouillard, du coup, nous avons fait exploser la statistique de nos jours de pluie sur l'année écoulée... La mer n'a pas été particulièrement calme non plus lors de notre premier trajet en bateau, mais les deux suivants furent moins pénibles. Voilà pour les points négatifs, n'en parlons plus!

Pour le positif, nous n'étions que sept dans notre groupe, nous quatre évidemment, ainsi que Sondre, Eirik et Tone, deux jumeaux et leur maman venus de Norvège. Guidés par Blanca, extrêmement performante et toujours très intéressante, accompagnés parfois de son mari Jose, nous avons vécu une semaine en bonne compagnie, les discussions de la journée sur la faune et la nature étant remplacées par d'autres sujets bien plus hétéroclites mais tout aussi intéressants, pendant les repas ou en soirée. Qui plus est, les enfants ont beaucoup apprécié Blanca et Jose, qui ont vraiment assuré une ambiance familiale à ce tour organisé, et sur la fin, Belen n'était pas en reste!

Darwin.jpg

AeroGal.jpg









 

Si la météo, je l'ai dit, n'a pas été toujours au beau fixe, nous avons eu par contre énormément de chance avec tous les animaux que nous avons pu observer. La liste est bien longue et serait pénible à lire, mais je vais résumer les choses ainsi: au cours des onze derniers mois, nous avions déjà eu de nombreuses occasions de voir plusieurs animaux (certains parfois relativement rares sur notre planète) dans leur milieu naturel et en totale liberté, ce qui était déjà exceptionnel en soi, mais à chaque lieu correspondait seulement un animal généralement. Ce qui est totalement fou ici aux Galápagos, c'est le fait que nous avons pu voir les "cousins" de beaucoup de ces animaux rencontrés auparavant, mais tous réunis au même endroit, ou presque. Ces îles sont un véritable zoo à elles toutes seules, mais un zoo sans cages, sans barrières, si ce n'est celles naturelles de l'Océan Pacifique. De plus, tous ces animaux n'ayant pour ainsi dire aucuns prédateurs, et l'Homme n'ayant (pour une fois) pas encore tout exterminé ici, l'occasion nous est donnée de les approcher de très très près. La règle est de laisser deux mètres entre eux et nous... Parfois, ces deux mètres n'existent même pas, par exemple lorsque les otaries (ou lions de mer) nous dansent autour dans l'eau ou lorsque certaines tortues marines ou petits requins viennent nous dire bonjour. Même si toutes ces rencontres n'ont pas forcément pu être photographiées, particulièrement sous l'eau, les images vont rester très longtemps gravées dans nos mémoires, et celles visibles dans les albums du blog vous donneront un petit aperçu de cette semaine exceptionnelle.

Au fil des jours, nous avons eu par exemple la possibilité de voir les dix espèces de tortues terrestres encore existantes (sur les quatorze de base): même si nous sommes incapables de toutes les différencier par nous-mêmes, même si nous avons vu certaines espèces uniquement dans les centres de reproduction destinés à perpétuer ces espèces, nous ne nous sommes vraiment pas lassés de ces visites. Il nous manquera (malheureusement pour toujours) la onzième espèce, personnifiée par son unique et dernier représentant connu depuis quarante ans, je veux parler de l'espèce de l'île de Pinta et de "Lonesome George", décédé le matin de notre visite au centre Darwin de Santa Cruz, sans qu'il n'ait pu créer de descendants faute de femelles de son espèce. Cet événement a visiblement été très important et relativement choquant pour la communauté scientifique et pour les guides.

ParcNational.jpg

Les visites les plus marquantes resteront certainement celle sur Tintoreras, un petit îlot de lave juste à côté de l'île d'Isabella, ainsi que les moments de snorkelling et/ou plongée à Kicker Rock, au large de San Cristobal. Je crois que je vais simplement m'arrêter là, et vous inviter à visionner les photos réparties en trois albums, chacun correspondant à une île: Isabella, Santa Cruz, San Cristobal.

Ou à télécharger un clip en musique.


Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 01/07/2012