14. Thaïlande 2 - Les capitales et le Nord

Thaïlande 2

(Les capitales et le Nord)

thailandetrajets-3.jpg

 

dsc-9000.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Après notre séjour à Kanchanaburi, retour sur Bangkok pour accueillir Noëlle, la "belle-grand-maman" de la famille qui va passer les prochaines semaines avec nous. Le voyage en minibus se fait à peine plus vite qu'à l'aller: quatre heures et demi pour un trajet qui en représente deux habituellement. Nous arrivons à l'aéroport à l'heure prévue de l'atterrissage de son avion et l'attente sera longue, surtout pour les enfants, jusqu'à ce que Noëlle nous rejoigne après les formalités douanières.

Au cours des trois jours dont nous disposons à Bangkok, nous profitons de visiter quelques temples parmi les plus connus, de fouiner dans quelques marchés et de traverser China Town à pied. Nous retournons en direction de notre hôtel en bateau sur le fleuve Chao Phraya. C'est au cours de ces moments que nous commencerons à vraiment appréhender l'impact des inondations sur Bangkok et ses habitants (lire à ce sujet le billet Inondations en Thailande).

Ensuite, départ pour Ayutthaya, ancienne capitale du royaume du Siam dont les ruines nous feront penser à notre visite de Siem Reap et des temples d'Angkor. Le trajet (deux heures et demi en minibus pour 70 kilomètres) vers cette ville nous fera traverser des zones vraiment marquées par les inondations.

Ayutthaya s'est retrouvée pendant plus d'un mois sous un mètre d'eau, voire plus. Lino, un de nos hôtes à la Promtong Mansion, nous a montré des photos et décrit un peu leur quotidien pendant ces semaines. Lors de notre visite, certains magasins étaient en rénovation totale, pas mal de déchets jonchaient encore les rues et nous avons dû utiliser des barques pour visiter le Wat Chai Wattanaram, un des temples les plus photographiés de la ville, encore entouré d'eau. Les marques indiquant le niveau de l'eau au plus fort des inondations laissaient imaginer ce qu'ont dû vivre les habitants de toute la région.

C'est aussi dans cette ville que nous avons sympathisé avec Patrick, Lucile et leur fille Roxane, et nous espérons bien les revoir à Melbourne en janvier. Nous quitterons Ayutthaya en train pour poursuivre notre montée vers le nord jusqu'à Phitsanulok, où nous prenons un bus de ligne pour rejoindre une autre capitale de l'ancien royaume thaï: Sukhothai.

Ce site historique est très agréable à visiter: c'est un immense parc bien ombragé, sans véhicules à moteurs (ou presque) et tout plat. Nous louons des vélos pour en faire la visite, ce qui permet à certains de "faire des tours" pendant que d'autre(s) entre(nt) dans un énième temple.

Tant à Bangkok que dans les anciennes capitales, nous n'avons vraiment pas rencontré beaucoup de touristes, même dans les endroits les plus courus. Changement d'ambiance en arrivant à Chiang Mai après plus de cinq heures de bus.

Disons le très vite, je n'ai pas aimé Chiang Mai. Je n'avais plus ressenti ceci depuis le sud surpeuplé de Bali, tout au début de notre voyage. Cette ville n'est qu'une succession de guesthouses, de pubs, de restaurants et d'agences de voyage, proposant une multitude de "package tours" clé en main, pas franchement notre tasse de thé! Une circulation ahurissante encombre les rues de la ville à toute heure de la journée (et de la nuit certainement aussi...) et un bon nombre d'hommes occidentaux s'affichent en compagnie de jeunes femmes asiatiques... Nous y avons tout de même bien mangé, Jeanique et Noëlle ont suivi un cours de cuisine thaï très sympa et nous avons pu voir des pandas lors de notre visite du très beau zoo. Voilà pour mes impressions mitigées sur Chiang Mai, qui semble ne vivre que du tourisme. Cette ville reste néanmoins un passage obligé pour découvrir le nord du pays, et ceci en vaut la peine.

Nous avons donc loué une voiture de manière à être autonomes. En montant vers Chiang Dao, notre première étape, arrêt karting pour les enfant qui se sont offert un joli plaisir avec les sous reçus de leur grand-maman Noëlle. Ensuite, visite d'une "ferme" d'orchidées, où nous avons vraiment pu en observer de toutes les tailles et de toutes les couleurs. A Chiang Dao, nous avons dormi dans une superbe guesthouse, au pied d'une des plus hautes montagnes de Thaïlande. Prochaine étape Chiang Rai, que j'ai beaucoup aimée, qui est calme et à dimension humaine. Nous avons passé bien quelques heures au night market, tant pour manger que pour chiner de stand en stand. De là, nous sommes encore montés plus au nord, pour atteindre Sop Ruak, village considéré comme le centre du triangle d'or. A la frontière du Myanmar (Birmanie), du Laos et de la Thaïlande, nous avons beaucoup appris sur la période de l'âge d'or de la culture de l'opium, avant que le gouvernement n'arrive à faire cultiver plutôt du café, du thé, du maïs ou du tabac. Nous avons également fait une courte incursion au Laos, le temps d'écrire une carte postale, d'acheter une bière locale et de faire le tour des stands de souvenirs.

Lors de notre retour vers Chiang Rai, nous avons fait une halte (pas vraiment prévue au départ) dans un village Karen, ethnie réfugiée en Thaïlande et surtout connue pour ses femmes girafes. Lors de cette visite, nous avons éprouvé un mélange de sentiments: d'un côté, le plaisir de pouvoir découvrir une nouvelle culture et d'un autre, le sentiment de visiter un "zoo humain". Où l'on aurait parqué des gens dont on veut nous faire croire qu'ils ont des enfants de petite taille parce qu'ils ne peuvent s'acheter du lait, alors que le prix d'entrée au village est largement supérieur à bien d'autres endroits, que nous n'étions de loin pas les seuls à payer l'entrée, et que le nombre de papiers d'emballage traînant dans les alentours n'était pas dû qu'à certains touristes mal éduqués...

Néanmoins, ces sentiments mitigés sur Chiang Mai et le village Karen sont bien compensés par la beautés des paysages traversés et le plaisir que nous avons de partager tout ceci avec Noëlle.

Les dix derniers jours en sa compagnie, que nous allons passer sur l'île de Ko Phi Phi et à Railay, seront plus orientés plage, mer, snorkeling et/ou plongée, ainsi que farniente, ce qui sera bienvenu après deux semaines riches en déplacements successifs.

Les images de ce dernier récit sont visibles dans deux albums intitulés:

- les capitales

- Nord de la Thaïlande

Bien sûr que les albums suivant continuent d'être mis à jour: les enfants, BigEyes, les plus réussies, les photos du jour.

Commentaires (2)

1. Sophie 12/12/2011

C'est un peu le tour qu'on avait fait: Bangkok, Ayutthaya, Sukhothai, Chang Mai, puis Koh Pi Pi. De magnifiques souvenirs....ça me fait trop envie d'y retourner de te lire. Profitez bien.

2. Karen 12/12/2011

Coucou les amis. Vous me faites plaisir! Assise dans ma cuisine dans la rutine qu on evite dificilement vous me faites decouvrir des endroits dont les noms..... Sont ... Difficiles a se rappeler encore moins a placer... Mais alors Karen et les femmes girafes je m en souviendrais

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 12/12/2011