28. Argentine 2 - Patagonie

Argentine 2 - Patagonia

(El Calafate et El Chalten)

patagonie2.jpg

Notre découverte de la Patagonie commence par une journée complète de bus: départ à cinq heures du matin d'Ushuaia, traversée complète de la Terre de Feu jusqu'au Détroit de Magellan, bac à nouveau pour le traverser, puis fin du premier tronçon à Rio Gallegos où nous changeons de bus pour El Calafate. Arrivés à 22 heures, il nous aura fallu 17 heures pour parcourir 1100 kilomètres. Peu d'images des paysages et des animaux aperçus en route (guanacos et choiques, les autruches sud-américaines) car les vitres du bus étaient vraiment très sales... Excepté la température ambiante, les immenses plaines désertiques de Patagonie, occupées parfois par quelques estancias (fermes d'élevage, au milieu de nulle part, dont les terres sont gigantesques) et sillonnées par de rares routes souvent rectilignes, font penser par moments à l'Australie.

A El Calafate, nous ressortons les affaires d'école. Nous avons du temps et de la place pour travailler, et ce n'est pas parce que les ECR sont faites que l'année scolaire est finie! Nous nous baladons un peu dans la ville, certainement très touristique en été mais nous sommes (heureusement) hors saison, dénichons quelques boutiques artisanales sympathiques et aussi un "librobar" où nous nous arrêtons pour manger. Le lendemain, notre activité touristique du jour sera la visite de la Laguna Nimez: réserve ornithologique aux portes de la ville, au bord du Lago Argentino, elle abrite des flamants roses, des oies, des rapaces, divers canards, ainsi que beaucoup de plus petits oiseaux. Certains sont, tout comme les touristes, repartis vers les pays chauds, nous ne verrons donc pas les hirondelles par exemple.

Perito Moreno.jpg

Pour aller voir le Glacier Perito Moreno, ce pour quoi nous sommes venus à El Calafate, nous avions choisi de louer une voiture. Plus économique en famille et surtout plus indépendant qu'un tour organisé (on peut s'arrêter quand on veut pour prendre des photos...), nous ne regretterons vraiment pas notre choix! La météo est splendide et met particulièrement en valeur les belles couleurs de l'automne. A l'entrée du parc national, nous prenons un autostoppeur (Baptiste) qui passera la journée avec nous. Le spectacle offert par ce glacier énorme (5km de large, 14km de long, 50-60 mètres d'épaisseur de glace), que nous pouvons admirer de très près, est un des plus fascinants qu'il m'a été donné de voir. Plusieurs plateformes d'observation sont très bien aménagées, divers sentiers également. Nous passons l'après-midi à nous extasier et à parler de nos voyages respectifs, et revenons vers 16 heures aux plateformes, espérant voir quelques blocs de glace tomber dans l'eau: une fois encore, nous sommes chanceux et le spectacle est impressionnant, tant le bruit dégagé par les éboulements que les vagues soulevées par les énormes blocs qui se détachent. Un clip de photos, sans le son évidemment, est visible ici: PeritoMoreno.mov

Depuis El Calafate, quelques deux heures de bus nous amèneront à El Chalten, haut lieu de randonnée et d'escalade en Patagonie, d'où l'on peut apercevoir quelques sommets mythiques pour les alpinistes. A notre pension (bien confortable et agréable), nous rencontrons le premier soir Aurélie et Damien (leur blog) avec qui nous passerons de longs moments autour d'une table ou, pour moi, sur les sentiers de randonnée lors des deux jours suivants.

Le premier jour, pendant que les enfants "sont à l'école" avec Jeanique, nous attaquons le sentier qui doit nous mener au pied du Cerro Torre, une dent culminant à 3128 mètres avec une face verticale vraiment impressionnante, d'après les cartes postales. Le temps est clément mais, malheureusement pour nous, les nuages ne quitteront pas les plus hauts sommets de toute la journée. Néanmoins, la splendide vue offerte sur le glacier en arrivant au bord de la Laguna Torre nous récompensera pour les efforts fournis. De plus, tous les passages au milieu des forêts arborant leurs plus belles couleurs d'automne ajoutent encore une dimension au plaisir de la marche en montagne. Après l'école, Jeanique et les enfants iront jusqu'au Mirador des Condors, d'où ils en apercevront quatre.

Le lendemain, nous partons tous les quatre en direction du Fitz Roy, peut-être le plus célèbre des sommets environnants. La météo au beau fixe nous gratifiera d'une journée exceptionnelle: en arrivant au Mirador Fitz Roy, nous pouvons admirer toute la chaîne de dents acérées, sans nuage ou presque, et nous avons alors un très bel arrière-plan pour la photo-souvenir de notre 300ème jour de voyage. Depuis là, nos chemins se séparent: la proche Laguna Capri pour Jeanique, Valentin et Leïla, d'où la vue est également très belle, et la plus éloignée et plus élevée Laguna de los Tres pour moi, où je rejoindrai Aurélie et Damien. Valentin réussira de très belles photos d'oiseaux dans l'après-midi, pendant que je resterai sans voix devant le panorama s'offrant à mes yeux. Mis à part les Drus près de Chamonix, je ne me souviens pas avoir vu des faces aussi verticales et une succession de dents aussi impressionnante.

Lors de tout notre passage en Terre de Feu et en Patagonie, nous avons eu beaucoup de chance avec la météo, même si le dernier jour à El Chalten s'est passé à l'intérieur alors que nous avions prévu d'aller voir une cascade plus loin dans la vallée.

Les photos illustrant la Patagonie sont réparties en deux albums: El Calafate et El Chalten. Tout en les regardant, si vous voulez vous plonger dans la même ambiance que moi lors de nos trajets en bus, vous pouvez écouter les musiques suivantes: Florent Pagny (le local de l'étape, installé en Patagonie depuis quelques années), Juanes pour le bain de langue espagnole, Manu Chao pour la folie de l'ambiance sud-américaine et Christophe A.L. pour la nostalgie de la Suisse et des amis.

L'étape de rêve de Jeanique en Polynésie fut une période de grand bonheur et de belles découvertes. La mienne, en Terre de Feu puis ici en Patagonie, m'a comblé avec ses paysages magnifiques, se méritant parfois après de gros efforts physiques en montagne, comme j'aime!

Prochaine étape: Salta, bien plus au Nord de l'Argentine.


Commentaires (2)

1. arthritis (site web) 29/10/2012

I came across ggkrail.e-monsite.com and i love it !

2. famille merour 19/05/2012

hello les montagnards
vous avez eu plus de chance que nous pour le glacier Perito Moreno. Superbe la photo, à agrandir et à mettre dans votre salon ! nous aussi on a adoré l'argentine et ses grands espaces. Quentin me dit qu'il aimerait bien vous revoir...comme toute la famille d'ailleurs. Profitez bien de la dernière partie du voyage. A bientôt. Sylvain & family

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 09/05/2012