31. Bolivia 1 - Salar de Uyuni

Bolivie 1

(Salar de Uyuni)

uyuni.jpg

Nous quittons San Pedro de Atacama en minibus, minibus qui nous mènera deux mille mètres plus haut, soit à la douane bolivienne et à l'entrée dans la province du Sud Lipez. C'est là que nous prendrons possession de notre jeep à six places, et que nous rencontrons Aquilino notre chauffeur. Quitte à passer trois jours en jeep, autant les passer avec des personnes connues et sympathiques: nous les passerons avec Fanch-Ronan et Karine (rencontrés dans le bus et côtoyés un peu à San Pedro), avec qui l'ambiance sera vraiment très bonne. Suite à nos discussions incessantes pendant les heures de route, et donc les très bons moments partagés, nous aurons de la peine à les quitter. Nous espérons bien les revoir, pourquoi pas sur la neige?

Nous faisons aussi la connaissance de Delphine, Nadia et Jean-Marie, famille embarquée dans le second véhicule, avec qui nous échangeons beaucoup également. Comme ils habitent dans le Sud-Ouest (de la France), les revoir serait une occasion de découvrir enfin cette région inconnue pour nous, et bien plus proche de la Suisse que la Bolivie...

lagunaverde.jpg

Pendant ces trois jours de traversée, nous avons sous les yeux des paysages époustouflants, constitués d'assemblages de couleurs magiques. La diversité des créations de la nature qui s'offrent à nos yeux est sans cesse renouvelée, avec des minéraux en tout genre, ainsi que des phénomènes géo-thermiques à nouveau. A plusieurs reprises, nous pourrons admirer des flamants roses (de très près parfois), toujours magnifiques.

Les températures sont assez froides (particulièrement la nuit), l'hébergement sommaire (mais ça on le savait avant de se lancer), l'altitude importante (nous passons les deux premiers jours à plus de 4000 mètres, ce qui provoquera quelques maux de têtes momentanés), les kilomètres parcourus nombreux, mais la bonne ambiance de groupe, les discussions animées (sport, économie, politique, voyages respectifs,...), ainsi que les merveilles découvertes font que ces trois jours se déroulent extrêmement bien. Une fois encore, nous sommes époustouflés par nos enfants, qui dorment bien, mangent bien et résistent à tout ceci avec une facilité assez déconcertante.

incahuasi.jpg

Le clou du spectacle sera le Salar de Uyuni, désert de sel le plus grand du monde, avec ses 12000 kilomètres carrés, et une épaisseur de sel de dix mètres par endroit. L'émerveillement débutera avant l'aube, et se poursuivra toute la journée, au gré des arrêts, notamment à l'île Incahuasi, près de "l'œil de sel" (apparition d'eau à la surface du Salar) mais surtout au beau milieu de cette gigantesque étendue blanche, uniquement décorée de formes géométriques. Nous nous sentons encore une fois minuscules, et nous amusons un bon moment à prendre des photos aux perspectives amusantes.

uyunitrains.jpg

Juste avant l'arrivée à Uyuni, nous passons encore par le "cimetière des trains", lieu où dépérissent de nombreuses locomotives et wagons désormais inutiles, abandonnés aux portes du désert. Le lieu est un peu glauque, et l'entrée dans la ville d'Uyuni tout autant. C'est là que nous prenons conscience que la Bolivie (un des pays les plus pauvres d'Amérique du Sud) est un monde bien différent de l'Argentine ou du Chili, pays d'où nous arrivons. Nous tuons le temps de l'après-midi au marché et sur la place centrale, puisque notre bus de nuit pour La Paz ne part qu'en début de soirée. Encore une "bonne" nuit en perspective, après celles passées dans le Salar...

La suite de notre découverte de la Bolivie au prochain numéro!

Et bien sûr, quelques (!...) photos ici.

Commentaires (1)

1. Karine & Fanch (site web) 29/05/2012

Quel bel article. Pleins d'excellents moments passés ensemble.
Pour nous aussi ça a était dur de vous quitter.
On espère à bientôt.
Biz

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 29/05/2012